Actu

Se lancer dans une carrière de consultant en bien-être

Actuellement, l’un des principaux défis du monde du travail réside dans le développement personnel et le bien-être des employés. En effet, il est largement démontré que le lien entre bien-être au travail et productivité est indéniable, représentant ainsi un véritable moteur de performance pour les entreprises. Le bien-être au travail englobe divers domaines et aspects de la vie professionnelle quotidienne, ainsi que des éléments liés à la sphère personnelle. Dans les petites structures, les consultants en bien-être doivent posséder une grande polyvalence. En revanche, dans les grandes entreprises et les filiales de groupes économiques, ces professionnels ont tendance à se spécialiser et à collaborer étroitement avec leurs pairs.

Les responsabilités du consultant spécialisé dans le bien-être 

Si une entreprise fait appel à un consultant en bien-être, sa tâche consiste à mettre en place des initiatives favorisant la santé et le bien-être des employés dans le cadre de leur travail. Cela a pour but d’améliorer naturellement leurs performances. Ce processus débute par des aspects apparents tels que 

A lire également : Débouchage canalisation écolo à bordeaux

  • L’ajustement ergonomique des postes de travail, 
  • La gestion des horaires en accord avec la vie familiale 
  • Les avantages offerts par l’entreprise tels que les comités d’entreprise, les facilités de stationnement, les cantines et les installations sportives internes

Le consultant en bien-être aborde également les questions relatives à la pénibilité du travail et à la sécurité. Il doit se concentrer principalement sur la prévention pour corriger les mauvaises habitudes acquises par manque d’information. I

Ce dernier s’intéresse également aux aspirations personnelles des employés quant au contenu de leurs tâches, ainsi qu’à d’éventuels problèmes sociaux et personnels. Grâce à ces actions, le consultant en bien-être lutte activement contre l’absentéisme, les symptômes de la dépression et la diminution de la productivité. 

En parallèle : Comment optimiser votre gestion de projet BIM ?

Par conséquent, les décideurs ont tout intérêt à aller au-delà des obligations légales pour bénéficier réellement de la mise en œuvre d’une telle stratégie.

Depuis le site de ReconvPro, vous allez découvrir de multiples formations certifiantes.

Les qualifications du consultant en bien-être

La formation initiale au métier de consultant en bien-être n’est pas spécifique. Les profils les plus appropriés sont ceux issus des filières de sociologie, psychologie ou management. Des diplômes d’écoles privées et des certifications sont souvent nécessaires, notamment pour les consultants en QVT et QHSE. Pour se spécialiser dans le domaine social, un diplôme d’État d’assistant de service social est recommandé.

Le statut juridique d’un consultant en bien-être

Le consultant en bien-être exerce principalement en tant qu’indépendant, offrant ses services sur demande à des cabinets de conseil ou à de grandes entreprises. Il est sollicité pour répondre à des besoins spécifiques liés au bien-être. Son expertise est recherchée pour fournir des conseils et des solutions adaptés dans ce domaine.

La perspective en termes de carrière du consultant en bien-être

Améliorer les conditions de travail est un véritable avantage en termes de productivité. Malgré le fait de la connaissance de cette notion depuis plusieurs décennies, l’application de telles interventions par des professionnels n’est pas encore généralisée. 

Toutefois, plutôt que de voir un manque de perspectives, il existe en réalité un secteur émergent offrant de nombreuses possibilités à explorer. Le défi consistant à promouvoir les solutions de bien-être devrait donc être un moteur pour les consultants pouvant ainsi créer leurs propres opportunités.